président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, « ECIDE », a, dans une interview accordée ce dimanche 5 mai à Radio France Internationale « RFI », fustigé le bilan des 100 premiers jours du chef de l’État depuis son accession au pouvoir

Selon Martin Fayulu Madidi, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a passé son temps à rechercher la reconnaissance sur le plan international.

100 premiers jours sans premier ministre, sans gouvernement. Pendant ce temps là, il recherchait la reconnaissance a l’extérieur du pays », a déclaré Martin Fayulu.

Dans la foulée, celui qui se considère comme le commandant du peuple souligne que ces 100 jours ont également confirmé que le président de la République n’a aucun pouvoir.

« S’il avait un pouvoir, il allait nommer un premier ministre et le gouvernement. S’il avait le pouvoir, les gouverneurs devaient aller faire allégeance à lui et non à monsieur Kabila. S’il avait le pouvoir, il allait contrôler tout ce qui se passe dans le pays. Il ne contrôle absolument rien », conclut Martin Fayulu.

Investi le 25 janvier dernier par la Cour Constitutionnelle, Félix Tshisekedi avait officiellement pris ses fonctions 24h après au terme de la cérémonie de la remise et reprise avec son prédécesseur Joseph Kabila Kabange.

PARTAGER