Crise de légitimité du pouvoir : Valentin Mubake pour une transition de 3 ans.

186

Devant la presse nationale et internationale mercredi 1er mai 2019 à Kinshasa, Valentin Mubake, président de l’UDPS/le Peuple, a « attiré l’attention de l’opinion sur les graves conséquences qui pointent manifestement à l’horizon en rapport avec la stabilité de la République Démocratique du Congo.

L’ancien conseiller politique de feu Étienne Tshisekedi propose également une transition de 3 ans afin de restaurer l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national, préparer et réorganiser les élections…

« Le pays n’est pas calme, les gens continuent de mourir, c’est un calme avant la tempête… », a-t-il averti.

PARTAGER