Le député provincial Gabriel Kyungu wa Kumwanza critique le dernier discours de Martin Fayulu, tenu le dimanche 28 avril à la place Sainte-Thérèse de Ndjili, devant les militants de Lamuka. Le président de l’Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo (UNAFEC) dénonce principalement l’appel à la démission lancé par Martin Fayulu à Félix Tshisekedi.

Kyungu se dit révolté par le dernier discours de Fayulu. Il qualifie de la « pire des sorcelleries » l’appel à la démission lancé par le candidat de Lamuka au président Félix Tshisekedi.

 » Exiger que Félix Tshisekedi démissionne n’est plus un acte politique, mais de la pire des sorcelleries. Nous nous sommes battus pour le changement dans ce pays. Les prisonniers politiques sont libérés. La liberté d’opinion est visible au pays. En tout cas, nous n’avons pas d’intérêt à combattre Félix Tshisekedi. Soit on travaille pour des intérêts égoïstes, soit on soutient le nôtre. Si Tshisekedi démissionne comme il le veut, le pouvoir irait au FCC qui rentrerait aux commandes, pense-t-il qu’il y sera associé ? « , s’interroge le président de l’UNAFEC lors d’un meeting ce mardi 30 avril 2019 à la place de la Digue dans la commune de la Kenya.

Membre de la plateforme Lamuka lors de la dernière élection présidentielle, Gabriel Kyungu soutient désormais le président Félix Tshisekedi.

PARTAGER