Le bâtonnier Jean Joseph Mukendi, avocat de Moise Katumbi confirme l’acquittement de son client qui était condamné à trois ans de prison dans une affaire de spoliation. Il estime que cette décision de la Cour de cassation fraye un chemin pour le retour de Moïse Katumbi dans le pays.

Joseph Mukendi souligne que la requête pour l’annulation de la condamnation de l’ancien gouverneur du Katanga était introduite depuis l’année dernière.

« La défense avait déjà introduit une demande de renvoi de juridiction parce qu’on suspectait les tribunaux de Lubumbashi. Malgré cette demande, le tribunal de paix avait refusé. La Cour de cassation a trouvé qu’il y avait un dol et un vide de forme, voilà pourquoi elle l’a annulé. C’était ça la principale affaire qui bloquait son retour. Il y a aussi l’affaire des mercenaires pour laquelle il est poursuivi en étant en liberté et non prisonnier. Cette affaire est pour le moment devant la cour constitutionnelle. S’il est prêt il peut revenir se justifier et présenter ses moyens de défense. C’est d’ailleurs ce qu’il demandait depuis longtemps », explique l’avocat.

L’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, Moïse Katumbi, a été déchargé de sa condamnation à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière.

La décision a été rendue par la cour de cassation lors d’une audience tenue le 17 avril dernier.

PARTAGER