L’Union européenne a débloqué 225 000 euros d’aide humanitaire pour lutter contre une épidémie de rougeole qui ronge la province du Kasaï, au sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), note un communiqué de ce bailleur de fonds parvenu mardi à l’ACP.

Cette aide sera destinée directement à plus de 45 000 enfants de moins de cinq ans, qui courent un risque élevé de contracter ladite maladie. Par l’intermédiaire de son partenaire ALIMA, l’Union européenne aidera les enfants concernés à bénéficier d’un traitement et d’un accès aux médicaments et aux soins de santé.

Selon la source, depuis 2016, l’épidémie de rougeole sévit dans de nombreuses régions, précisément dans 23 des 26 provinces de la RDC. Le nombre de personnes ayant contracté la maladie a fortement augmenté, depuis début 2019, avec plus de 35 000 cas signalés à mi-mars, dont plus de 660 décès, y compris dans la province du Kasaï qui avait jusqu’alors été épargnée par l’épidémie. «L’UE est déjà en train de travailler avec des partenaires humanitaires pour aider des milliers de familles touchées dans la province du Kasaï. Face à l’épidémie de rougeole qui sévit actuellement, nous devons intensifier notre action, notamment en ce qui concerne les enfants qui souffrent déjà de taux élevés de malnutrition. Nous renforçons donc notre soutien pour fournir des soins médicaux nécessaires pour sauver la vie des enfants», a déclaré le commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides.

La plupart de décès et de personnes touchées sont largement sous-estimés, étant donné que certains décès produits dans des villages très éloignés n’ont pas été déclarés, a souligné la source. Dans la province du Kasaï, comme ailleurs en RDC, le système de santé ne dispose pas de moyens nécessaires pour répondre aux épidémies répétées survenant dans le pays. La RDC ne compte que 52% des enfants vaccinés contre la rougeole.

PARTAGER