Pour le Front Commun pour le Congo, “FCC”, “la gestion économico-financière” de la RDC par Félix Tshisekedi depuis son accession au pouvoir a porté atteinte à la constitution du pays.

Dans un communiqué daté du 7 avril et dont une copie nous est parvenue, la plateforme de gouvernement dirigée par Joseph Kabila appelle à la mise en place du nouveau gouvernement de coalition afin d’apporter “des corrections idoines et urgentes” par rapport à cette situation.

“Par contre, la gestion économico-financière de notre pays, depuis deux mois, non seulement s’est faite en violation de la Constitution, et au mépris des textes légaux, mais laisse aussi apparaître des tendances réellement préoccupantes qui devraient faire l’objet des corrections idoines et urgentes par le gouvernement de coalition dont la nomination du Premier ministre se fait toujours attendre”, lit-on dans ce communiqué.

PARTAGER