Des rebelles qui seraient identifiés aux présumés ADF selon les sources de la société civile, les Maï-Maï en à croire la population, ont attaqué le village de Samboko situé à plus au moins 7kms de Maimoya territoire de Beni dans la matinée de ce mercredi 03 avril 2019.

Des armes lourdes et légères ont été attendues dans cette partie du territoire de Beni longtemps secouée par les attaques à répétition des groupes armés (ADF et Maï-Maï).

Le bilan provisoire non confirmé par les sources officielles mais certifié par la société civile de la place fait état d’une trentaine de civiles enlevés, plusieurs maisons incendiées, des biens pillés par ces hommes bien outillés en matériels de guerre.

À l’heure de la rédaction de cet article, la situation était confuse, a confié l’un des membres de la société civile de la place couvert d’anonymat.

PARTAGER