Au cours de son interview accordée vendredi 29 mars dernier à Jeune Afrique, le prix Nobel de la paix 2018 a encouragé Martin Fayulu Madidi à poursuivre son combat pour la vérité des urnes.

Denis Mukwege affirme que le candidat porté à la présidentielle de décembre 2018 par la coalition LAMUKA est un homme de principe pour qui, il a beaucoup de respect.

“J’ai beaucoup de respect pour Martin Fayulu. Un homme de principes est une chose rare au sein de la classe politique congolaise. C’est le seul que j’ai vu constant dans ses idées ces derniers temps et je l’encourage à continuer son combat. La vérité des urnes doit être un combat pour la mémoire. Si Martin Fayulu l’arrête, ce qui s’est passé aux dernières élections se répétera dans le futur”, a indiqué Denis Mukwege.

En outre, le gynécologue congolais estime que le respect de la Constitution est indispensable pour une alternance claire.

“Pour arriver à une alternance politique claire, il faut absolument faire respecter la Constitution et pousser le président de la République à jouer son rôle, et non celui d’un président protocolaire. Ce combat doit être celui de tous les Congolais”, conclut Denis Mukwege.

Pour rappel, les leaders de la coalition de l’opposition LAMUKA se sont réunis pendant 3 jours à Bruxelles soit du 21 au 23 mars dernier pour donner des nouvelles orientations à cette plateforme mise en place en 2018 pour des fins électorales.

Parmi les résolutions principales prises par Fayulu, Bemba, Katumbi, Muzito, Matungulu et M. Nyamwisi au terme de leurs travaux, figure la transformation de LAMUKA en une plateforme politique.

PARTAGER