prix Nobel de la paix 2018 le docteur Denis Mukwege a, selon La Libre Afrique, appelé lundi 25 mars dernier depuis la Belgique, le chef de l’État Felix Tshisekedi à ne pas prêter allégeance au camp de l’ex président de la RDC Joseph Kabila.

Le gynécologue congolais cité par la même source, qui participait à la sortie d’un livre écrit avec son confrère et ami Guy-Bernard Cadière et intitulé «Réparer les femmes. Un combat contre la barbarie», a appelé Félix Tshisekedi à exercer toutes ses prérogatives constitutionnelles réservées à un chef de l’État.

“J’attends de voir ce qui va se passer…On a l’impression que c’est le statu-quo depuis les élections”, a déclaré Mukwege.

Le camp du président Félix Tshisekedi (CACH) et celui de Joseph Kabila (FCC) se sont mis d’accord en début du mois de mars, en vue de la désignation d’un formateur du Gouvernemt qui sera nommé par le président Tshisekedi.

Fort de sa majorité absolue à l’assemblée nationale, c’est le Front Commun pour le Congo dont l’autorité morale est l’ancien président Kabila qui dirigera le prochain gouvernement de la République Démocratique du Congo.

PARTAGER