Devant la diaspora congolaise en Namibie mercredi 27 février 2019, Félix Tshisekedi a dévoilé son intention de nommer un informateur pour identifier la majorité parlementaire.

“Dans les jours qui viennent je vais avoir un gouvernement, j’ai entendu beaucoup de spéculations, il y a eu des élections législatives… il y a un groupe qui prétend être la majorité, on attend de l’identifier comme il se doit pour confirmer cette majorité-là, en suite nous irons dans des discussions parce que le président que je suis n’acceptera pas d’être juste un président qui règne mais qui ne gouverne pas”, a déclaré le président de la RDC.

Cependant, Félix Tshisekedi a souligné qu’après ces discussions , il va y avoir une coalition avec le groupe qui de présente comme Majorité.
“Ce sera une coalition qui ne va pas se passer comme on a toujours vu dans notre pays : faire une coalition pour avoir des postes, non. Vous allez voir tout va se passer dans la transparence, et je vais proposer un code de bonne conduite”, a-t-il ajouté.

Cette déclaration du président Félix Tshisekedi vient ainsi couper court à la polémique entre CACH et FCC sur la nomination ou non d’un informateur pour identifier la majorité parlementaire.

PARTAGER