Martin Fayulu se considère toujours comme « le vainqueur » de la présidentielle du 30 décembre 2018. A Matadi ce dimanche, il a une fois de plus revendiqué la victoire et s’est attaqué à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il propose que les élections soient réorganisées.

« S’ils ont honte de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote qu’on réorganise les élections. Dans six mois qu’on organise les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales. C’est cela la vérité des urnes », a t-il dit devant ses militants réunis à Biwewe pour un meeting.

Dans son schéma, il ces élections à venir seront organisées par une CENI et une Cour constitutionnelle remaniées ;

« Nous allons mettre de côté les animateurs de la CENI et ceux de la Cour constitutionnelle. Nous vous annoncerons d’autres mécanismes », a t-il ajouté.

Martin Fayulu est dans une campagne de « résistance citoyenne » pour réclamer la « vérité des urnes ». Cette campagne l’a déjà emmené dans l’Est de la RDC et dans les provinces de l’Ex-Bandundu.

PARTAGER