Ensemble pour le Changement annonce qu’il rendra public sa position sur la situation post-électorale « qui menace la stabilité et la paix en RDC » le dimanche 24 février.

Dans un communiqué signé par Pierre Lumbi, son vice-président, la plateforme pilotée par Moise Katumbi, se définie toujours comme membre de la coalition Lamuka et se désolidarise des positions prises notamment par Gabriel Kyungu et Christophe Lutundala qui considèrent que Lamuka n’existe plus étant donné qu’il n’était qu’une plateforme électorale. Selon ces communiqués, ces positions sont « strictement personnelles ».

PARTAGER