président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a présidé mardi 19 février 2019, la première réunion du Conseil National de Sécurité à Kinshasa.

Sur la table, bon nombre de sujets étaient à l’ordre du jour notamment le retour des déplacés de Yumbi dans la province du Maindombe, ou encore les mesures de sécurité et d’accueil.

Et à ce sujet, après avoir fait les contours de la question, il se dégage qu’il y a des actions à entreprendre dans le Congo voisin et à l’intérieur du pays en l’occurrence à Yumbi.

“Une Tripartite RDC-République du Congo et Haut Commissariat des Réfugiés est envisagée en vue de prendre toutes les dispositions nécessaires pour le retour de nos compatriotes dans de bonnes conditions à Yumbi”, lit-on dans le compte rendu final de la première réunion du Conseil National de Sécurité.

Dans la foulée, la République Démocratique du Congo a tenu à remercier le Congo-Brazzaville qui a accepté d’héberger et de venir en aide aux comaptriotes congolais estimés à 16.000 personnes dans un village qui en compte 2.000.

PARTAGER