Il était 10h, heure de Kinshasa, lorsque le président de la CENI a fait son entrée au centre Saint Raphaël de Limete alors que des électeurs en colère attendaient toujours des listes électorales pour commencer le vote.

A son arrivée, Corneille Nangaa a été accueilli par des cris et chansons hostiles à son égard.
“Nangaa ne change pas, il est toujours voleur… Nangaa sort, Nangaa sort…”, scandaient la foule.

Toutes les tentatives du président de la CENI et des éléments de force de sécurité pour calmer la foule ont été vaines.
Corneille Nangaa n’a pas pu s’adresser à la population visiblement très en colère.

S’en est suivi le jet de sable et des feuilles d’arbre
Bien avant cela, des électeurs avaient organisé un vote parallèle auquel plus de 300 personnes ont pris part.

Après le dépouillement, Félix Tshisekedi a obtenu plus de 120 voix, devant Fayulu 75 et Shadary 4.

Pour le moment, la situation reste toujours tendue au collège Saint Raphaël où le vote n’a pas encore commencé.

Même situation au centre Saint Étienne toujours dans la commune de Limete, le vote n’a pas encore commencé.

PARTAGER