Martin Madidi Fayulu (62 ans) a été désigné, ce dimanche 11 novembre, candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018.

C’est à l’issue des négociations tenues à Genève impliquant Félix Tshisekedi, Freddy Matungulu, Vital Kamerhe, Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et lui-même Fayulu que ce choix a été opéré.

Matungulu, Tshisekedi et Kamerhe étaient également en lice pour la candidature commune.

Homme d’affaires, député national, Fayulu est président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé).

Il s’est présenté à la présidentielle comme candidat de la plateforme “Dynamique de l’opposition”.

Diplômé en économie de l’université Paris XII et détenteur d’un MBA à l’European University of America,, à San Francisco, en Californie, il a participé à la Conférence Nationale Souveraine (CNS) au sein de laquelle il était vice-président de la Commission Économie, Industrie et PME.

En 2011, il avait battu campagne pour Etienne Tshisekedi. Ainsi adoubé par ses pairs de l’opposition, il n’a plus beaucoup de temps pour mettre sa machine électorale en marche.

La CENI a déjà lancé l’opération des témoins et observateurs pour les élections du 23 décembre et la campagne électorale commencera le 22 novembre, dans 11 jours.

PARTAGER