Le président de Ensemble pour le Changement, Moïse Katumbi Chapwe a, dans une interview accordée à La Libre Afrique le 4 novembre dernier, rassuré sur l’unité de l’opposition.

Selon lui, malgré les quelques divergences de vues des uns et des autres, le bloc de l’opposition demeure solide.

« Félix Tshisekedi fait partie de notre plateforme. Il sera aux négociations pour désigner notre candidat. Certains aimeraient fendre le bloc de l’opposition mais il est solide. Il y a parfois des petites brouilles, mais c’est comme dans toutes les familles, ni plus, ni moins », a déclaré M. Katumbi.

Au cours de cette interview, l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, a réaffirmé sa position relative au rejet de la machine à voter.

« Nous ne voulons pas de cette machine et nous voulons que la CENI revoit le fichier électoral », conclu-t-il.

Signalons par ailleurs qu’au sujet de la machine à voter, l’opposition est divisée. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS », de Félix Tshisekedi, a décidé d’aller aux élections avec ou sans cet outil électoral tandis que pour les autres formations de l’opposition, la CENI doit retirer cette machine du processus électoral.

Pour rappel, l’opposition a promis à l’opinion nationale et internationale, de désigner son candidat commun au plus tard le 15 novembre prochain, pour la présidentielle du 23 décembre 2018.

PARTAGER