Le directeur de cabinet du chef de l’État a, dans son allocution lors du meeting du Front Commun pour le Congo, « FCC », rappelé les mérites du président de la République Joseph Kabila Kabange. Notamment celui d’avoir redressé le pays depuis 2001, mais aussi, pour l’avoir inscrit sur la voie démocratique.

Dans la foulée, Néhémie Mwilanya a affirmé que la présence massive des militants au stade Tata Raphaël, a une signification politique.

« Votre présence prouve à suffisance que le FCC va gagner les élections. Notre candidat est le candidat du peuple. Il va améliorer le social des congolais. Et vous avez démontré et prouvé aux 4.000 personnes qui ont marché hier, que le Front Commun pour le Congo et son candidat vont gagner les prochaines élections à tous les niveaux », a déclaré Mwilanya.

Précisions par ailleurs que plusieurs milliers de militants, partisans et sympathisants du FCC ont répondu à cette invitation leur lancée, en remplissant quasiment le stade Tata Raphaël ce samedi 27 octobre.

Ce stade peut contenir 45.000 personnes.

PARTAGER