En République démocratique du Congo (RDC), une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais des ADF (Allied Democratic Forces) a eu lieu à Oïcha, la capitale du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Une personne a été tuée, deux maisons incendiées et d’autres pillées, tandis que 16 enfants âgés de 5 à 15 ans ont été kidnappés par les rebelles, selon la société civile. Le porte-parole de l’armée dans le Nord-Kivu a confirmé cette attaque. La ville de Oïcha est située à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville de Beni, victime d’une attaque attribuée également aux mêmes rebelles des ADF le 22 septembre dernier. Cette incursion jusqu’au cœur de la ville a fait 18 morts.

PARTAGER