Via twitter, l’ancien président de la ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, s’en est pris à l’UDPS qui se dit prête à aller aux élections avec ou sans la machine à voter.

Pour Francis Kalombo, proche de Moïse Katumbi, accepter la machine à voter signifie qu’il y a eu un arrangement avec le FCC.

« Un opposant qui accepte la machine à »voler » alors qu’il s’est engagé contre, signifie qu’il a un arrangement avec FCC pour crédibiliser la victoire de Ndakala, (entendez Shadary) », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le directeur de cabinet adjoint de Félix Tshisekedi, Me Peter Kazadi avait lors de sa dernière sortie médiatique, expliqué que l’UDPS est prête à aller aux élections avec ou sans la machine à voter.

« La machine à voter est un piège et un prétexte pour ne pas aller aux élections. Il est temps que la vérité soit dite au Peuple : Voulons-nous aller aux élections le 23 décembre 2018 ou pas ? », s’était-il interrogé sur twitter.

PARTAGER