Alors que les supporters de Manchester United se prennent à rêver d’un remplacement de l’entraîneur José Mourinho, très contesté, par Zinédine Zidane, l’entourage du Français a tenu à tempérer cette rumeur qui fait beaucoup de bruit ces derniers jours.

Lundi, le sujet a évidemment fait irruption au cours de la conférence de presse d’avant-match de José Mourinho. Outre les questions sur le FC Valence, son adversaire ce mardi (21h) en Ligue des Champions, l’entraîneur de Manchester United n’a pas pu échapper aux interrogations sur la rumeur Zinédine Zidane, dont le nom revient avec insistance ces derniers jours pour le remplacer sur le banc de MU.

Quelques heures avant ce point presse, The Sun affirmait que le Français a téléphoné au Portugais, en grand danger actuellement, afin de lui assurer qu’il n’a aucune intention de lui subtiliser son poste. Questionné sur cette supposée conversation, le Special One s’en est tiré par une pirouette dont il a le secret en montrant Neil Curtis, le journaliste du Sun à l’origine de l’information et en lançant : «Demandez-lui, c’est lui qui a tout écrit… Il a mis mon téléphone sur écoute !»

Cours d’anglais, Patrice Evra… Des indices ? Il faut dire que ces derniers jours, les tabloïds anglais se sont enflammés à plusieurs reprises au sujet de Zidane en voyant des indices sur son éventuelle arrivée un peu partout : des cours d’anglais qu’aurait commencé à suivre le Français, jusqu’à ses prétendus contacts avec la direction mancunienne, en passant par le rôle d’intermédiaire prêté à son ancien coéquipier Patrice Evra, présent aux côtés du directeur exécutif de MU, Ed Woodward, samedi en tribunes contre West Ham. (1-3) S’il est tout à fait possible que le club anglais ait commencé à démarcher «ZZ», libre depuis son départ du Real Madrid en mai dernier, l’intérêt est-il réciproque ? Si l’on en croit les premiers échos révélés ce mardi par la presse française, pas forcément…

Son entourage n’est pas au courant de contact avec MU S’appuyant sur des proches du Tricolore, le journal Le Parisien affirme que celui-ci n’a pas évoqué avec eux le moindre contact ou intérêt pour reprendre les Red Devils. Sans compter que Zidane prendrait le risque d’écorner son image de vainqueur en rejoignant un club à la peine en ce début de saison (10e de Premier League après 7 journées). Toujours selon le quotidien régional, le natif de Marseille aspire surtout à passer du temps en famille, notamment en suivant les matchs de ses quatre fils en Espagne. Et pour reprendre du service, le Ballon d’Or 1998 attendrait principalement qu’une place se libère du côté de la Juventus Turin, son ancien club.

L’avis très réservé de Dugarry Dans le même ordre d’idées, le consultant Christophe Dugarry, proche du technicien, s’est montré nuancé sur ses chances de le voir signer à MU. «Qu’ils fassent tout pour le convaincre, c’est normal. Je pense même que ce serait une bonne idée, car l’effectif de Manchester, en termes de qualité et de quantité, est bon. Il y a juste beaucoup de joueurs traumatisés par Mourinho, donc un coach dans l’affect comme Zizou leur ferait surement du bien. Mais pour cela, il faut parler la langue…», a souligné l’ancien attaquant sur les ondes de RMC. «J’y crois moyen parce que Zizou ne parle pas un mot d’anglais, mais alors pas un mot, même si ça s’apprend. Ensuite parce que c’est en cours de saison. Et aussi parce qu’il a prévu de s’occuper de ses enfants, de passer une année un peu tranquille…» Pour l’heure, beaucoup d’obstacles s’opposent donc à la venue du Français mais il en faudra certainement plus pour calmer les rumeurs de la presse anglaise. Surtout en cas de nouvelle contre-performance du MU de Mourinho ce mardi contre Valence ou face à Newcastle samedi en championnat…

PARTAGER