Le dernier à prendre la parole, Félix Tshisekedi, a axé son allocution autour de l’unité de l’opposition, pour parvenir à battre le camp au pouvoir le 23 décembre prochain.

Selon le candidat président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social « UDPS », il faut éviter les querelles inutiles au sein de l’opposition.

« Le candidat qui ne sera pas choisi pour représenter l’opposition, ne doit pas se dire qu’il ne peut pas soutenir celui qui sera choisi, comme candidat commun », a-t-il dit.

Félix Tshisekedi dit être convaincu que si les opposants parlent le même langage, la victoire au soir du 23 décembre sera bel et bien au rendez-vous.

L’opposition a pris l’engagement d’être unie et de ne jamais vous trahir, celui qui le fera vous devez le sanctionner, conclut celui que les kinois appellent affectueusement Fatshi.

PARTAGER