Les bus de la société TRANSCO n’ont pas assuré le transport en commun, ce samedi 29 septembre 2018, dans la ville de Kinshasa. Officiellement, la société affirme qu’elle procède à l’entretien général de ses engins.

«TRANSCO présente ses excuses à tous ses usagers et les rassure que les bus seront à nouveau disponibles à partir du dimanche 30 septembre 2018 », dit un communiqué authentifié auprès de la direction de la société.

Cela coïncide cependant avec le meeting de l’ensemble de l’opposition qui devra notamment se prononcer sur le processus électoral.

PARTAGER