En attendant le début du meeting des leaders de l’opposition, plusieurs centaines de militants sont présents à l’esplanade du boulevard Triomphal où est prévu cette réunion politique. Arborés des couleurs et effigies de leurs leaders, les militants mobilisés pour la réussite de cette cérémonie, dansent et scandent différentes chansons.

Ces chaises sont préparées pour les cadres des partis et regroupements politiques de l’opposition. Ils ne sont toujours pas arrivés alors que le meeting était annoncé à 10 H locales.

Ici les membres du comité de sécurité du meeting habillés en t-shirt blanc. Ils ont établi le périmètre de sécurité au bord du lieu de meeting.

Un coin de l’esplanade du boulevard Triomphal décoré par le visage de Moise Katumbi, président de Ensemble. Candidat « exclu » de la course électorale, l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga exige toujours les élections « inclusives ».

L’effigie de Félix Tshisekedi portée haut par les militants de l’UDPS sur le terrain où aura lieu le meeting.

Le Nouvel Elan, d’Adophe Muzito est présent. Ce regroupement politique a porté la candidature de l’ancien premier ministre à la présidentielle avant son invalidation par la Cour constitutionnelle pour « conflit d’intérêt » avec le Palu.

Groupe folklorique soutenant Adolphe Muzito anime le public en attendant le meeting.

« Le peuple gagne toujours », célèbre slogan de Rossy Mukendi, activiste tué en février dernier lors de la marche organisée par le Comité laïc de coordination (CLC) pour exiger l’application intégrale de l’accord du 31 décembre 2016.
Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) est présent sur le lieu. Son président, Jean-Pierre Bemba qui se trouve à Bruxelles ne sera pas présent mais interviendra en principe par téléphone.

​​​​​​Pour l’heure, il n’y a pas une présence policière au lieu où se tiendra le meeting. Le trafic est normal dans la zone. Un camion anti-émeute, un autre avec plus ou moins 30 policiers et une jeep sont stationnés à 100 mètres du lieu du meeting, à côté du Robot qui régule la circulation, sur le boulevard Triomphal. La police a interdit la caravane des leaders de l’opposition et les attroupements de plus de dix personnes en dehors du meeting.

PARTAGER