Pour le ministre de la justice et garde des sceaux, il n’y a aucun doute sur la victoire finale de Ramazani Shadary à l’élection présidentielle, au soir du 23 décembre prochain.

Alexis Thambwe Mwamba demeure convaincu qu’en face du secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, il n’y a rien. Déclaration faite samedi 22 septembre dernier.

« Au mois de janvier, vous aurez son portrait dans tous les bureaux officiels de la République. Vous aurez également son portrait dans votre maison, n’est-ce pas? », s’est-il adressé aux fils et filles de l’espace Grand-Kivu présents samedi dernier, au dîner d’échange organisé à Kinshasa par le Collectif des Notables dudit espace.

Thambwe Mwamba persiste et signe, qu’il faut qu’il y ait un grand écart entre Shadary et celui qui viendra juste après lui.

« Ce que nous voulons maintenant, et notre stratégie ce que le score entre lui et celui qui va le suivre (l’écart) doit être écrasant, pour que sa légitimité ne puisse donner lieu à aucune contestation », a martelé ATM.

Pour le moment, Ramazani Shadary fera face à 20 autres candidats présidents de la République, le 23 décembre 2018. Toutefois, le nombre de ses adversaires pourrait être revu à la baisse au cas où, certains d’entre eux se désistaient au profit d’un autre, en terme d’alliance.

PARTAGER