Après la publication des listes définitives des candidats, Nangaa estime que le pays se dirige droitement vers une passation de pouvoir “civilisée” entre Joseph Kabila et son successeur.

“Ces élections sont d’autant plus importantes pour la République démocratique du Congo qu’elles permettront, pour la première fois de son histoire, l’alternance démocratique. En effet, à la faveur de ces élections, le pays vivra sa première expérience de remise et reprise civilisée entre le président de la République sortant qu’on connaît et le président de la République entrant que nous allons investir par l’acte de vote”, a-t-il dit dans dans son discours lors de la publication des listes définitives.

Au total 21 candidats sont retenus définitivement pour la présidentielle et 15.355 pour les législatives nationales.

PARTAGER