L’Union pour la Nation congolaise (UNC) n’a pas pris part à la réunion de l’opposition politique vendredi 7 septembre en la résidence privée de Félix Tshisekedi. Au courant de cette réunion, les opposants ont discuté des options à lever dans le cadre du processus électoral en cours.

L’UNC dit n’avoir pas été “informée” de la tenue de cette réunion. Le parti de Vital Kamerhe promet tout de même d’appuyer les résolutions de cette rencontre.

« L’UNC rassure que l’exécution des décisions y prises se fera avec elle. Elle remercie Madame la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC) qui lui a fait la restitution de cette réunion », dit le parti de Kamerhe dans son communiqué ce samedi 8 septembre 2018.

Dans cette réunion, l’opposition a réaffirmé sa détermination de se choisir un candidat unique pour la prochaine présidentielle. Chacune des parties prenantes a également été appelée à sensibiliser sa base pour éviter des conflits internes.

Le 25 août, alors que la CENI s’apprêtait à publier la liste provisoires des candidats à la présidentielle, l’UNC n’avait pas signé un communiqué de l’opposition et certains candidats pour dénoncer les “injonctions” du pouvoir pour écarter les candidatures de certains leaders de l’opposition dont Jean-Pierre Bemba.

L’UNC avait expliqué qu’il souhaitait que l’opposition réagisse après la publication de la liste provisoire des candidats par la CENI.

PARTAGER