A Bruxelles, le juge d’instruction Michel Claire s’apprête à demander l’audition d’Alexis Thambwe Mwamba, le ministre congolais de la justice.
Selon Alexis Deswaef, avocat des parties civiles, qui a récemment eu accès au dossier d’instruction, il sera entendu à la rentrée.

Depuis juin 2017, le ministre congolais est visé en Belgique par une plainte pour crime contre l’humanité pour son role présumé dans le crash d’un avion, survenu à la suite d’un tir de missile, le 10 octobre 1998.

Plusieurs dizaines de civils se trouvaient à bord. L’attaque avait été revendiquée par Alexis Thambwe Mwamba, à l’époque porte-parole de la rébellion du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD).

La justice belges s’intéresse aussi au patrimoine du ministre, qui possède notament une résidence dans une banlieue chic de bruxelles.

PARTAGER