Hors course à la présidentielle, le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du processus électoral « CNSA », a signifié aux candidats députés nationaux et provinciaux du Rassop/Kasa-Vubu, qu’il a reçus dimanche 26 août dernier, qu’au moment opportun, il dévoilera l’identité du candidat qu’ils soutiendront à la présidentielle du 23 décemment 2018.

« L’élection présidentielle est un contrat de vertu et des valeurs. On ne soutient pas un candidat à l’aveuglette, il faut examiner les choses en profondeur, sur le devenir du Congo », a laissé entendre Joseph Olengankoy.

Ainsi, le président du parti Fonus énumère 4 conditions (critères) selon lesquelles, il portera son choix. Il s’agit notamment :

1. Avoir le meilleur projet de société

Ceci sous-entend d’après lui, être capable d’apporter des solutions à la pauvreté dont fait face la population.

2. Être à l’écoute et proche du peuple

À ce sujet, le président du Rassop/Kasa-Vubu met l’accent sur la dose de popularité dudit candidat auprès du peuple.

3. Rapatrier la dépouille de feu Étienne Tshisekedi

Joseph Olengankoy dit souffrir du fait que ce problème ne soit toujours pas résolu. Selon lui, sa conscience ne cesse de l’interpeller nuit et jour quant à ce.

Ainsi, le candidat qui sera choisi par Olengankoy, devra promettre de tout mettre en oeuvre afin de rapatrier la dépouille de l’ancien président de l’UDPS, bloqué à ce jour à Bruxelles.

4. Sauvegarder les intérêts du Rassemblement/Kasa-Vubu

La politique est aussi faite sur base d’alliance et des accords, souligne-t-il à ce sujet.

Le président du CNSA a invité les candidats députés nationaux et provinciaux du Rassemblement / Kasa-Vubu, à ne s’occuper que de leur prochaine campagne électorale pour le moment. Le reste il va s’en charger, précise-t-il.

« Le moment venu, je vous dirai clairement sans ambage, je ne regarderai ni à gauche et ni à droite, je regarderai le peuple en face et je vous dirai de soutenir tel candidat », a conclu Joseph Olengankoy.

La liste définitive des candidats présidents de la République, sera connue le 19 septembre prochain, après la période de contentieux électoral qui vient de commencer, suite à la publication des listes provisoires par la CENI.

PARTAGER