Ancien membre du Parti Lumumbiste Unifié, PALU, Adolphe Muzito a, devant la presse samedi 25 août à Kinshasa, accusé le président Kabila d’être à la base des crises au sein des partis partis politiques.

L’ancien Premier ministre, qui déplore tout de même la situation actuelle au sein de son ancienne formation politique, a promis de saisir la justice après son invalidation par la CENI de la course présidentielle.

Il estime que le motif avancé par la Centrale Électorale ne tient pas.

Il a à l’occasion présenté aux professionnels des médias toutes ses preuves de démission du PALU depuis le 4 août, lesquelles ont également été présentées à la CENI.

Pour rappel, sa candidature à la présidentielle de décembre prochain a été invalidée par la CENI au motif qu’il est en conflit avec son propre parti.
La candidature de Muzito est portée par le regroupement Nouvel Élan.

PARTAGER