Président inter fédéral du Parti Démocrate Chrétien, PDC Kinshasa, Patrick Egboyo qui s’est confié mardi 21 août, a rejeté l’idée de voir les élections s’organiser sans le président de Ensemble.
Pour lui, Moïse Katumbi doit rentrer en RDC pour participer aux élections.

« Nous n’envisageons pas des élections en RDC sans notre champion Moïse Katumbi. Il est victime de trois chefs d’accusations, ces sont des dossiers vides. Moïse Katumbi doit rentrer au pays pour déposer sa candidature et participer aux élections », a dit ce cadre du Parti cher à José Endundo Bononge.

S’agissant du mandat d’arrêt international lancé par l’État congolais contre le président du TP Mazembe, Patrick Egboyo parle d’une distraction.

« Vous poursuivez Moïse Katumbi, il accepte de rentrer au pays et arrive même à la frontière, vous refusez qu’il rentre, et après vous parlez d’un mandat d’arrêt international, c’est une distraction… », a-t-il déclaré.

L’ancien gouverneur de l’ex Katanga a été condamné à 3 ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière. Il est également poursuivi dans plusieurs autres affaires dont celle d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État (recrutement des mercenaires)

PARTAGER