Usain Bolt est arrivé en Australie pour démarrer un essai avec le club d’A-League des Central Coast Mariners, au nord de Sydney. La légende jamaïcaine de l’athlétisme aux 8 titres olympiques tente d’accomplir son rêve de devenir footballeur professionnel. « J’ai dit depuis ma dernière saison sur les pistes que je voulais jouer au football et je sais que je peux le faire », a souligné Bolt, l’homme le plus rapide du monde sur les pistes. En sera-t-il de même sur les terrains australiens ?

La Foudre Bolt va-t-elle frapper sur les terrains australiens de football ? La légende jamaïcaine du sprint Usain Bolt est arrivée samedi en Australie pour démarrer une période test d’entraînement avec le club des Central Coast Mariners dans le but de devenir footballeur pro. L’ancien sprinteur aux huit titres olympiques, retraité de l’athlétisme depuis 2017, sera à l’essai pour une période « indéfinie » avant de décrocher un éventuel contrat professionnel.

++ Usain Bolt footballeur ? « Possible »

Le club basé à Gosford, au nord de Sydney, espère que son nouveau joueur, âgé de 31 ans, puisse être prêt pour la reprise fin octobre de la A-League, le championnat qui réunit les meilleures formations australiennes et une néo-zélandaise. « Je mets toujours toutes les chances de mon côté et je vais montrer au monde ce dont je suis capable », a déclaré Usain Bolt, qui arborait une écharpe de son nouveau club samedi à son arrivée à l’aéroport de Sydney, où l’attendaient de nombreux journalistes et fans.

Un essai enfin réussi ?

« Tout cela est bien réel », a-t-il ajouté alors qu’on lui demandait s’il ne s’agissait pas d’un simple coup de pub. « J’ai dit depuis ma dernière saison sur les pistes que je voulais jouer au football et je sais que je peux le faire. » « Je remercie les Mariners de m’offrir cette opportunité et je suis heureux de pouvoir me sentir désormais comme à la maison en Australie. »

Usain Bolt a fait des essais non concluants avec le club allemand de Dortmund, mais aussi en Afrique du Sud et en Norvège. L’homme le plus rapide du monde a admis être nerveux avant de poser le pied dans la petite ville de Gosford, où son nouveau club est basé.

Pas de traitement de faveur pour Bolt

« La nervosité est là mais je me sens plus excité qu’autre chose », a confié le Jamaïcain dont le premier entraînement est programmé mardi.

Le patron des Mariners, Shaun Mielekamp, a certifié que Bolt ne bénéficierait d’aucun traitement spécial, sauf la présence d’agents de sécurité durant les séances d’entraînement pour canaliser les foules de fans. « La seule chose dont nous avons convenu est que Usain, pendant sa période d’essai serait considéré comme n’importe quel joueur », avait expliqué Shaun Mielekamp durant la semaine.

PARTAGER