En République démocratique du Congo (RDC), les poids lourds de l’opposition, candidats à la présidentielle, ont exigé lundi 13 août d’une seule voix des élections inclusives. Les exigences de l’opposition adressées au régime en place impliquent notamment le retour de Moïse Katumbi au pays afin que celui-ci dépose sa candidature au scrutin du 23 décembre. Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole de Moise Katumbi, se félicite de l’unité de l’opposition.

PARTAGER