Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué la décision du président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, de respecter la constitution de son pays, ainsi qu’il s’y était engagé.

Une déclaration du chef de l’ONU publiée jeudi soir par la voix de son porte-parole adjoint et qui fait suite à la publication le 8 août de la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A la tête de la RDC depuis 17 ans, Joseph Kabila a décidé de ne pas briguer un troisième mandat, conformément à la constitution congolaise.

« Le Secrétaire général se félicite également des progrès enregistrés dans la préparation des élections présidentielles et législatives prévues le 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo », a ajoutée son porte-parole adjoint.

Le chef de l’ONU a réitéré l’engagement des Nations Unies à continuer à travailler avec le gouvernement et le peuple de la RDC « en vue de la tenue d’élections libres et crédibles conduisant à un transfert de pouvoir pacifique ».

Commentaires

PARTAGER