C’est sans doute la première fissure à la majorité présidentielle :Typhon Kin Kiey Mulumba a déposé mardi 7 août sa candidature à la présidentielle comme indépendant.

Malgré le fait que son regroupement politique Alliance des bâtisseurs du Congo pour l’émergence (ABC) ait signé la charte du FCC (Front commun pour le Congo), Kin Kiey son vice- président vient de violer la charte qui interdit pourtant ses membres à soutenir un quelconque candidat à la présidentielle en dehors de celui choisi par son autorité morale.

PARTAGER