Contrairement au président Joseph Kabila, qui ne veut pas dire clairement qu’il ne va pas se représenter à la présidentielle au terme de son dernier et second mandat, le président Allassan Ouatarra, à lui, choisi d’annoncer solennellement qu’il ne sera pas candidat en 2020.

Le président de la Côte d’Ivoire l’a dit ce mardi 17 juillet lors du Congrès des Houphouetistes du RHDP, la coalition politique au pouvoir en Côte d’ivoire.

En 2020, ce sera le terme de son deuxième et dernier mandat présidentiel.

Pour le chef d’Etat ivoirien, il est temps de passer le pouvoir à une nouvelle génération.

Joseph Kabila aura l’occasion de s’exprimer solennellement cette semaine, avant le 20 juillet, devant les parlementaires réunis en congrès.

Va-t-il entretenir, pour des raisons politiciennes, le flou sur son avenir politique ou se résoudra-t-il à changer de stratégie et décrisper durablement le climat politique délétère depuis 2016, année où les institutions devaient se renouveler par les urnes.

PARTAGER