Candidat déclaré à la présidentielle, Noël Tshiani Mudiamvita est bien arrivé à Kinshasa ce dimanche 15 juillet. Il affirme cependant que ses bagages ont été dévalisés et même son dossier de candidature a été emporté.

« Je suis bien arrivé à Kinshasa, mais mes bagages ont été dévalisés à l’aéroport de N’djili. 99 kilos sont manquants. Les habits et le dossier de candidature à la présidence de la RDC », dit-il dans un message publié sur ses réseaux sociaux.

« Je n’ai rien récupéré à ce stade. J’irais à la compagnie aérienne ce matin (Ethiopian Airlines, Ndrl). Le dossier de candidature sera reconstitué à partir de zéro. Ce que j’ai vu à l’aéroport international de Ndjili est honteux et effroyable. On a attendu les bagages pendant trois heures et on a vécu une dizaine de coupure d’électricité pendant cette période », a-t-il dit.

Pour lui, c’est un acte prémédité.

« J’avais cinq valises. Mes valises étaient les dernières à sortir. Elles étaient toutes ouvertes, avec des cadenas cassés. Des effets importants dont les costumes et les documents emportés. Il est clair que c’est un acte prémédité et ciblé. Je ne peux pas me mettre à deviner qui serait l’instigateur et si c’est politique, mais le désordre qui règne à Ndjili est tel que tout est possible. C’est très grave qu’un aéroport international (le plus important du pays) soit géré de cette façon. L’aéroport de Ndjili est le miroir du pays. Il donne l’image d’un pays qui n’est pas géré et symbolise l’insécurité généralisée dans le pays. Il est temps qu’il y ait une alternance crédible dans la gouvernance du pays car le peuple congolais mérite mieux que ça. Les autorités étaient au courant de mon arrivée », a-t-il ajouté.

Fonctionnaire international, Noel Tshiani est à l’initiative d’un projet appelé « plan Marshall Noël Tshiani pour la RDC ». Ce plan est évalué à 800 milliards de dollars américains et s’étale sur 15 ans.

Selon le calendrier électoral, le dépôt des candidatures pour la présidentielle se déroulera du 25 juillet au 8 août 2018.

PARTAGER