Leonardo DiCaprio contre le projet d’exploitation pétrolière dans le parc des Virunga.

119

L’acteur et producteur Leonardo DiCaprio a associé sa voix aux nombreuses autres qui s’opposent à l’exploitation du pétrole dans le parc des Virunga et appelle à la vigilance.

« Il y a quelques années, nous avons produit le documentaire Virunga pour sensibiliser sur la nécessité de protéger les derniers gorilles de montagne. Les nouvelles récentes sur les menaces pétrolières nous rappellent la nécessité de rester vigilants dans la protection des Virunga », a-t-il déclaré sur Twitter.

Parallèlement à ses métiers dans le cinéma, Leonardo DiCaprio est également connu pour son fort engagement en faveur de l’écologie avec sa « Fondation Leonardo DiCaprio ».

Leonardo DiCaprio a officié en tant que producteur exécutif du documentaire Virunga, via Appian Way, sa société de production cinématographique. Le film était sorti le 15 septembre 2014 sur Netflix. Primé à vingt-trois reprises lors de son passage dans des festivals internationaux, Virunga enchaîne les succès. A la demande du réalisateur britannique Orlando von Einsiedel, le documentaire est à but non lucratif, autrement dit, l’intégralité de ses retombées financières sont systématiquement reversées au Parc national des Virunga.

Le projet d’exploitation du pétrole dans les parcs naturels des Virunga et de la Salonga commence à prendre corps. Le déclassement d’une zone à intérêt pétrolier » dans ces deux parcs a été évoqué dans un conseil des ministres dont le compte rendu a été signé le 8 juin et publié le vendredi dernier. La « zone d’intérêt pétrolier » concerne 172.075 hectares des Virunga soit 21,5% de la surface totale du parc classé au patrimoine mondial par l’Unesco, d’après le compte-rendu qui ne donne aucun chiffre pour la Salonga.

Commentaires

PARTAGER