Les Bleus poursuivent leur rêve ! L’équipe de France, réaliste et très solide, a dominé l’Uruguay (2-0) pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe du monde, vendredi à Nijni Novgorod. Varane (40e) et Griezmann (61e) ont inscrit les buts français sur leurs… deux premiers tirs cadrés.

Les hommes de Didier Deschamps, impressionnants dans les duels, ont maîtrisé une rugueuse « Celeste », qui n’a eu qu’une seule grosse occasion de toute la rencontre, une tête de Caceres magnifiquement arrêté par Lloris. Les Bleus affronteront le vainqueur du quart de finale entre le Brésil et la Belgique, vendredi soir.

Le point à la 85e : l’équipe de France file vers les demi-finales. Les Tricolores sont désormais en contrôle dans cette fin de partie. Les Uruguayens semblent avoir abdiqué et n’arrivent absolument pas à inquiéter Hugo Lloris. Ça sent très, très bon pour les Bleus !

Le point à la 75e : les Bleus maîtrisent leur avance alors que ça se tend sur le terrain. Mbappé tombe après un (très léger) contact avec Rodriguez et se tord de douleurs. Les Uruguayens s’énervent considérablement contre le jeune Français, qui est averti par l’arbitre. A noter une frappe enroulée de Tolisso, de peu au-dessus de la barre (73e). L’équipe de France défend très bien pour le moment.

Le point à la 65e : GRIEZMANN DOUBLE LA MISE SUR UNE ÉNORME ERREUR DE MUSLERA !
L’Uruguay est à l’attaque depuis le début de la seconde période. Les Bleus profitent d’un contre qui arrive à Griezmann, à 30 mètres. L’attaquant de l’Atlético déclenche une grosse frappe, légèrement flottante, sur Muslera, qui se troue complètement et laisse la balle passer dans les filets. Quelle erreur, et ça fait 2-0 pour la France (61e). Dans la foulée, l’Uruguay est proche de réduire le score sur une frappe de Cristian Rodriguez, qui passe de peu à côté du poteau droit de Lloris (63e).

Le point à la 55e : les Bleus continuent de dominer. L’équipe de France a toujours la possession de balle en ce début de seconde période, tandis que l’Uruguay n’arrive pas à s’approcher du but de Lloris. Griezmann est même tout proche de contrer victorieusement Muslera sur un dégagement, mais la balle file en sortie de but (48e).

Le point à la 46e : c’est reparti entre l’Uruguay et la France.

Le point à la mi-temps : l’équipe de France a ouvert le score juste avant la pause grâce à une tête de Varane (1-0), qui a profité d’un coup franc bien tiré par Griezmann (40e).
L’Uruguay a failli égaliser dans la foulée sur coup franc. Martin Caceres a placé une tête au ras du poteau, mais Lloris a signé un arrêt exceptionnel (magnifique, ahurissant, tout ce que vous voulez, 44e). Les Bleus ont globalement dominé cette première période face à une « Celeste » très rugueuse. L’Uruguay va désormais devoir attaquer pour égaliser.

Le point à la 40e : LES BLEUS FONT SAUTER LE VERROU URUGUAYEN ! VARANE OUVRE LE SCORE !
Tolisso est victime d’une grosse faute de Rodrigo Bentancur à 30 mètres, sur le côté droit. Griezmann frappe parfaitement le coup franc, qui est prolongé de la tête par Varane dans le petit filet droit de Fernando Muslera (40e). L’équipe de France est récompensée de sa domination depuis une vingtaine de minutes. Uruguay-France : 0-1

Le point à la 30e : les Bleus se heurtent au « coffre-fort » uruguayen. La France domine dans la possession, comme attendu, mais n’arrive pas à se procurer d’occasions face à la solide défense de la « Celeste ». Les attaquants, notamment Antoine Griezmann, commettent trop d’erreurs techniques dans les 30 derniers mètres pour le moment.

Le point à la 20e : gros combat entre les deux équipes, qui se rendent coup pour coup. Hugo Lloris doit sortir très vite dans ses six mètres et dégager des poings après une tête sur corner (14e). Dans la foulée, Olivier Giroud remet parfaitement pour Kylian Mbappé, seul dans la surface, qui manque sa tête alors qu’il aurait pu reculer et armer une frappe (15e). Belle opportunité manquée par le jeune Parisien. Les Bleus monopolisent le ballon (60% de possession) dans un match heurté, où les duels sont (très) engagés.

Le point à la 10e : début de match un peu difficile pour les Bleus. L’Uruguay met déjà beaucoup d’intensité dans les duels et se montre même dangereux en contre. Après une perte de balle de Raphaël Varane au milieu du terrain, la défense française se dégage en catastrophe (4e). Puis Stuani croise trop sa frappe dans la surface (5e), qui passe devant le but de Lloris. Les Bleus répondent dans les duels mais n’arrivent pas à s’approcher du but adverse.

Le point au coup d’envoi : c’est parti entre l’Uruguay et la France, qui joue en blanc pour ce quart de finale !

Le point sur l’ambiance : avantage Uruguay. Les supporters de la « Celeste » semblent être majoritaires dans le stade de Nijni Novgorod. Les fans des Bleus, environ 2 à 3.000, devront faire beaucoup de bruit pour se faire entendre.

Le point sur les compositions d’équipe : Tolisso titulaire, Cavani forfait. Corentin Tolisso a été choisi pour remplacer Blaise Matuidi, suspendu, au poste de milieu gauche. Pour le reste, Didier Deschamps a reconduit les mêmes hommes victorieux face à l’Argentine. Du côté de l’Uruguay, Edinson Cavani, blessé au mollet gauche, est forfait. Il est remplacé en attaque par Cristhian Stuani.

France : Lloris (cap.) – Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez – Pogba, Kanté, Tolisso – Mbappé, Giroud, Griezmann
Sélectionneur : Didier Deschamps

Uruguay : Muslera – Cáceres, Giménez, Godín (cap.), Laxalt – Nández, Torreira, Vecino – Bentancur – Suárez, Stuani
Sélectionneur : Oscar Tabarez

Le point sur l’avant-match : ce ne sera pas une partie de plaisir. La réputation de la défense uruguayenne n’est plus à faire. La « Celeste » n’a encaissé qu’un but depuis le début de la compétition, contre le Portugal. Sur les cinq dernières confrontations directes entre la France et l’Uruguay, il y a eu… quatre 0 à 0 ! Autant dire qu’il ne faut pas s’attendre à une orgie de buts comme face à l’Argentine. À moins que…

PARTAGER