Le premier ministre Bruno Tshibala et le président du Conseil National de Suivi de l’Accord Joseph Olenghankoy, se sont finalement rencontrés lundi 25 juin dernier.

Au cours de cet entretien qui s’est inscrit dans le cadre de l’accord de la saint sylvestre, il était question d’harmoniser les vues entre les deux personnalités en ce qui concerne la Tripartite.

Un entretien qui s’est déroulé dans les bonnes conditions à en croire le patron du CNSA.

“Je peux vous rassurer ici que le climat de cet entretien était merveilleux, responsable et digne”, a déclaré J. Olenghankoy.

Signe que les échanges ont été fructueux, la tenue imminente de la Tripartite (Gouvernement-Ceni-Cnsa) est annoncée dans les prochains jours.

“Il y aura une tripartite qui va durer 4 jours au cours de laquelle, nous allons examiner toutes les questions liées à l’accord du 31 décembre notamment le processus électoral, la décrispation politique, l’évaluation de dédoublement des partis politiques, des prisonniers politiques et d’opinion, ainsi que de tous les autres sujets contenus dans ledit accord”, a indiqué le président du CNSA.

“Les travaux préparatoires de cette tripartite vont commencer dès demain mardi et vont durer 2 jours”, a-t-il ajouté.

S’agissant du climat tendu qui caractérise depuis quelques semaines les relations entre les deux personnalités, le patron du CNSA a tenu à jouer la carte de l’apaisement.

“Là où il y a des hommes, il faut savoir parler, et quand on parle on surmonte les montages, et quand il y a l’intérêt du peuple, on arrive à l’objectif”, a conclu Olenghankoy.

Pour le président de Fonus qui s’est rendu à la primature, il est nécessaire de faire des choses qui vont dans le sens d’apaiser l’opinion nationale et internationale, pour le bien être du peuple.