La Cour pénale internationale a accordé ce mardi 12 juin la liberté provisoire à Jean-Pierre Bemba. L’ancien vice-président de la RDC a été acquitté vendredi 8 juin en appel d’une condamnation de 18 ans de prison pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis en Centrafrique en 2002 et 2003 par ses hommes de la rébellion du MLC.

Commentaires

PARTAGER