Après avoir acquitté l’ancien vice-président de la République congolais, Jean Pierre Bemba, la Cour pénale internationale annonce que sa chambre de première instance VII va statuer sur la libération ou pas de l’ancien vice-président de la RDC, mardi 12 juin prochain.

La conférence de mise en état se tiendra au siège de la Cour à 11 heures (10H00 de Kinshasa), précise l’organe dans un communiqué émis après l’audience au cours de laquelle Bemba a été acquitté de lourdes charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis en Centrafrique (2002- 2003).

Bemba est resté en détention vendredi en raison de sa condamnation pour des atteintes à l’administration de la justice.

Dans cette affaire, le leader du Mouvement de libération du Congo (MLC) avait écopé de 12 mois de prison.

PARTAGER