Dix personnes ont trouvé la mort dans une attaque des présumés ADF dimanche 20 mai à Mangboko, une localité du secteur de Beni-Mbau située à environ 22 km au nord-est de la ville de Beni.

D’après des sources de la société civile locale qui livrent cette information à Radio Okapi, les assaillants ont également pillé plusieurs commerces durant l’attaque.

Les mêmes sources rapportent que les assaillants ont lancé leur attaque à Mangboko vers 18h30, heure locale, avant de s’en prendre aux habitants.

Janvier Kasayiryo, secrétaire de la société civile du territoire de Beni, relate. Les faits :

« Les ADF sont entrés, ils ont attaqué une voiture. La voiture a été incendiée sur place, ils ont aussi attaqué deux magasins et pillés tous les biens, ils ont aussi attaqué une pharmacie et tous les médicaments ont été emportés. Ils ont tué 10 personnes et tous sont les habitants de Mangboko. »

D’après la même source, les militaires qui sont intervenus se sont affrontés durant trois heures avec les assaillants ; avant de les repousser et les empêcher de poursuivre leur attaque vers d’autres agglomérations.

Durant ces combats, les forces de la MONUSCO qui ont été mises au courant ont pu dépêcher une patrouille en soutien à l’unité de l’armée qui combattait les assaillants. Cette patrouille a échangé des tirs avec les assaillants en fuite, ont fait savoir à Radio Okapi des sources locales.

En mémoire des civils tués, la société civile du territoire de Beni a décrété deux journées de deuil.

PARTAGER