Selon le communiqué officiel du secrétariat général du Gouvernement rapportant la réunion de jeudi à Kingakati, le chef de l’État, Joseph Kabila, n’a fait qu’« évaluer la situation politique au regard du processus électoral en cours et des impératifs de paix et de stabilité du pays ».

Mais pour Truphon Kin-Kiey Mulumba, membre de la Majorité présidentielle, généralement, au fait d’informations présidentielles de coulisse, à quelques mois des élections, cette rencontre est bien allée au-delà d’une évaluation de routine des activités gouvernementales.

« Un Conseil des ministres vraiment extraordinaire a eu lieu ce jeudi à Kingakati autour du Président de la République. Objectif: mettre en place et réussir une Grande Coalition pour le Congo. Que les guerres d’après-élections appartiennent plus que jamais au passé. J’applaudis », a écrit l’ancien ministre sur son compte twitter.


Dans un second tweet, le président du Parti Action se fait même plus précis en révélant la volonté du président de la république d’intégrer les membres du Gouvernement Tshibala dans ladite coalition.

« Le Chef de l’Etat reçoit chez lui à domicile à Kingakati l’équipe gouvernementale qui totalise un an de travail et, face aux enjeux électoraux, lui réitère sa confiance, offre librement d’entrer dans une Grande Coalition Électorale afin de faire face aux défis d’après-élections », assure le compte à l’oiseau bleu du patron du Soft International.

Commentaires

PARTAGER