Dans une déclaration faite le dimanche 1er avril 2018, la Coalition des Alliés d’Étienne Tshisekedi (CAT) a publiquement désapprouvé la position du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) au sujet du dédoublement de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

La CAT s’est dite sidérée par la décision du CNSA qui a tranché la semaine dernière en faveur de l’UDPS dirigée par Jean-Marc Kabund au détriment de l’aile conduite par Bruno Tshibala.

«C’est pour des intérêts égoïstes que le président du CNSA a fait les déclarations au sujet du dédoublement des partis politiques. Il cherche à charmer et à s’attirer la sympathie de la mouvance tshisekediste de Limete en créant la confusion dans la classe politique», dit le communiqué de la coalition dirigée par Jean-Pierre Lisanga Bonganga.

Pour la CAT, le président du CNSA en veut au Premier ministre.

«La démarche du président du CNSA traduit la volonté de nuire à la carrière politique du Premier ministre. Elle dénote aussi son manque de respect vis-à-vis du président de la République en voulant remettre en cause l’architecture de l’accord de la Saint-Sylvestre», ajoute le communiqué.

Saluant l’élection de Félix Tshisekedi à la tête de l’UDPS, la CAT appelle cependant toutes les branches du parti d’Etienne Tshisekedi à un dialogue visant à étouffer les divergences qui divisent.

Commentaires

PARTAGER