Le parti Congo Na Biso et alliés, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et alliés ainsi que l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) et alliés se sont rencontrés le vendredi 23 mars 2018 pour parler de la situation politique actuelle au pays ainsi que la possibilité de parvenir à une candidature commune de l’opposition.

A l’issue de cette rencontre qui a eu lieu au Centre d’Études pour l’Action Sociale (CEPAS), les trois forces politiques de l’opposition congolaise ont prôné la nécessité d’une candidature commune afin d’arracher l’alternance pacifique au terme de l’élection présidentielle censée se tenir en décembre prochain.

«Des échanges ont tourné autour des questions relatives notamment à la nécessité de fédérer toutes les forces politiques autour d’une candidature commune à la présidentielle en vue de faciliter la réalisation de l’alternance pacifique en 2018 », indique le communiqué conjointement signé par les trois regroupements politiques.

Congo Na Biso et alliés, MLC et alliés et l’UNC et alliés ont également réitéré leur opposition à la machine à voter proposée par la CENI pour des élections à venir. Les trois groupements politiques disent maintenir les contacts en vue de convaincre d’autres formations politiques afin de réunir toute l’opposition dans une même logique.