Les coups politiques pleuvent sur Moïse Katumbi, intronisé candidat à la présidentielle par Ensemble pour le changement, son regroupement politique.

Devant les cadres et militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, mardi à l’occasion de la présentation des membres du bureau politique, des secrétaires nationaux et autres structures du parti présidentiel, le Secrétaire Permanent du PPRD, n’a pas manqué de commenter la rencontre de Katumbistes en Afrique du Sud.

Ramazani Shadary s’est posé la question de savoir si les pro-Katumbi lisent réellement la Constitution de la République.

« Nous avons entendu que les gens d’un groupe divisé se sont réunis en Afrique du Sud pour parler élections. C’est bien bon, mais est-ce qu’ils lisent vraiment la Constitution? Parce que pour être candidat président de la République, la Constitution prévoit des conditions… », a-t-il laissé entendre sous les applaudissements de l’assistance.
Une allusion à peine voilée à la supposée nationalité Italienne du Candidat G7-AR à la présidentielle.

Par ailleurs, l’ancien Vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité a invité de nouveau les membres du PPRD à se préparer aux élections.

« J’entends les gens dire que j’ai parlé du glissement, le 23 décembre il y aura élections, qu’il pleuve le 23 décembre il y aura élections, allons aux élections, allons aux élections…», a conclu Shadary.

Commentaires

PARTAGER