L’Alternance pour la République (AR) et le G7 entament des discussions de trois jours à partir de ce vendredi 9 mars 2018 à Johannesburg en Afrique du Sud autour de leur candidat à la prochaine présidentielle, Moise Katumbi ,sur les enjeux politiques de l’heure.

« Il est question d’aborder toutes les questions d’actualité dans le pays, peaufiner des stratégies et voir comment avancer », a dit Delly Sesanga, le coordonnateur de l’AR, joint depuis la capitale sud-africaine.

Cette rencontre est organisée pour dissiper et mettre des jalons pour permettre à ces regroupements d’avoir des idées claires sur ce qui aura à réaliser lors de ces échéances électorales.

« Nous allons aussi voir s’il faut aller aux élections au sein d’une seule plate-forme électorale, où s’il faut composer avec d’autres forces de l’opposition. On va discuter sur tout ça », a ajouté Grégoire Kiro, secrétaire général du RCD/KML, parti politique d’Antipas Mbusa Nyamwissi.

On rappel que Moise Katumbi est toujours officiellement interdit de retour en République Démocratique du congo (RDC) à cause de ses démêlés avec la justice.

PARTAGER