La chambre de la Cour Pénale Internationale (CPI) vient d’acquitter Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo et Mangenda concernant l’accusation consistant en la production d’éléments de preuve faux en connaissance de cause (art. 70 -1-b). Mais cependant, elle confirme le reste des accusations notamment celle de la subordination des témoins. C’était ce jeudi 8 mars lors du procès en appel dans cette affaire.

Toutes les parties avaient fait appel dans cette affaire. La procureure, Fatou Bensouda, avait requis à la Cour d’alourdir les peines retenues en première instance soit de six mois à deux ans et demi de prison.

Ancien vice-président de la RDC,Jean Pierre Bemba a été reconnu coupable, entre autres, de subornation de 14 témoins avec l’ensemble de son équipe de défense.

PARTAGER