L’un des présumés commanditaires de l’assassinat de 2 experts onusiens, Michael Sharp et Zaidan Catalan, a été arrêté fin décembre 2017, selon le vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères.

D’après She Okitundu, qui a donné l’information au Conseil de sécurité de l’ONU le 7 mars, » Tshidima Constatin Bula Bula subit actuellement un interrogatoire à l’auditorat général qui le mettra à la disposition du tribunal compétent « .

Le procès lui-même sur le meurtre de 2 experts onusiens, qui se tient depuis le 5 juin 2017 au Tribunal militaire de garnison de Kananga au Kasaï Central, a été ralenti pour attendre les éléments nouveaux qu’apporterait éventuellement l’équipe du Procureur spécial nommée par l’Organisation des Nations Unies.

Selon Okitundu, l’équipe des enquêteurs internationaux coordonnée par Robert Petit travaille en étroite collaboration avec avec l’auditeur général.

Pour rappel, lors de la précédente réunion du Conseil de sécurité sur la RDC, les États-Unis s’étaient plaint de lenteur du processus judiciaire pour faire la lumière sur la mort de Sharp et Catalan.

Nikki Haley avait dit qu’elle avait remis une liste de suspects au président Kabila qui n’en a rien fait. Le gouvernement avait répliqué en disant que le président avait transmis cette liste à la Justice.

M. Sharp et Z. Catalan avaient été décapités en mars 2017 alors qu’ils enquêtaient sur les violations des droits humains liées au phénomène Kamwina Nsapu, une insurrection née dans les Kasaï, qui a été depuis matée par les forces de sécurité.
Ce conflit a causé la perte en vies des centaines de personnes et a entraîné le déplacement des milliers de populations civiles.

PARTAGER