48h après les incidents qui ont mis aux prises le directeur de cabinet du premier ministre et un conseiller technique, Tshibala a décidé, dans une note circulaire parvenue à Cas-infos dans la soirée du mercredi 07 mars, de mettre en place une commission d’enquête pour faire la lumière sur ces incidents.

« En vue de faire la lumière sur les incidents inacceptables qui se sont produits dans les installations de la primature en date du 06 mars 2018, son Excellence Monsieur le premier ministre, chef du gouvernement a décidé de la mise en place d’une commission d’enquête, sous la supervision du Directeur de cabinet adjoint en charge des questions administratives, Techniques et Infrastructures » est-il écrit.

Les personnes impliquées dans l’altercation musclée survenue dans les couloirs de la primature, laquelle une vidéo circulant dans les réseaux sociaux relate mieux les faits, ont été convoquées par le renseignement congolais

PARTAGER